LE TIBET






Le Tibet en chiffres





Le Tibet avant l'invasion

Superficie    2,5 millions de km2, comprenant 3 provinces : l’U-Tsang, le Kham, l’Amdo
Capitale    Lhassa
Population    6 millions de Tibétains
Religion    Bouddhisme : 90 % (4 écoles : Nyigma, Sakya, Kagyu, Guelug) Bön et Islam (minoritaires) 10 %
Langue    Le tibétain
Altitude moyenne    4000 m
Provinces    U-Tsang = Tibet Central ; Amdo = Nord-Est du Tibet ; Kham = Tibet oriental
Pays voisins    Inde, Népal, Bhoutan, Birmanie, Turkestan oriental, Mongolie et Chine
Chef de l’Etat    Sa Sainteté le Dalaï-Lama
Monnaie    Sang


Le Tibet sous l'occupation : après 1950

Le Pays actuel     Le Tibet a été découpé en plusieurs zones administratives : l’U-Tsang est devenu la Région Autonome du Tibet, l’Amdo a été rebaptisé Qinghai et le Kham a été incorporé à la Chine.
Gouvernement     Gouvernement communiste chinois
Monnaie     Yuan = monnaie chinoise
Statut légal     Sous occupation - relations coloniales avec la Chine
1950     Mao Tsé Toung envahit le Tibet et déclare qu’il fait partie intégrante de la Chine
10 mars 1959     Soulèvement populaire contre l’occupant qui fut réprimé de façon très brutale par l’armée chinoise (plus de 90.000 morts dans le seul Tibet Central).
Le Dalaï-Lama fuit le Tibet, se sentant menacé. C’est le début de la vague d’exode des Tibétains vers l’Inde, le Népal, le Bhoutan.
1,2 millions de Tibétains     Ont perdu la vie à cause de l’invasion de leur pays par la Chine, morts suite aux exécutions, tortures, combats, morts de faim, d’épuisement dans leur fuite et par suicides.
1978     Seuls 13 des 6000 monastères et monuments du patrimoine historique tibétain ont été préservés.
Aujourd’hui     Il y a 7,5 millions de colons chinois pour 6,1 millions de Tibétains sur le territoire tibétain. Mise en place d’une politique particulièrement drastique de restriction de la natalité vis-à-vis des Tibétains comprenant avortements et stérilisations forcées... Une véritable " solution finale " à la chinoise est en cours pour résoudre le problème tibétain.


Le Tibet en exil

Population     Environ 133000 réfugiés (dont 105000 en Inde, 20000 au Népal, 1500 au Bhoutan, 6 410 reste du monde : 2300 en Suisse, 560 au Canada, 3000 aux USA, 100 en France...)
De nombreux Tibétains essayent toujours d’échapper à l’oppression chinoise en fuyant le Tibet clandestinement.
Distribution     70 % des familles vivent dans des camps, en Inde, Népal, Bhoutan
30 % sont indépendants
Répartition des camps     Inde : 56 camps dont
40 dans le Nord : Dharamsala (20), Dehra Dun (10), Ladakh (10)
7 dans le Nord-est : Darjeeling (4), Est du Bhoutan (3)
2 à Delhi,
2 dans le Centre,
5 dans le Sud
Népal : 14 camps
Vallées de Kathmandou et de Pokhara
Communauté religieuse en exil : 18 000 moines et nonnes
Activité     Dans les camps :
- Activité agricole , Sud et Nord-Est de l’Inde, Bhoutan, Népal
- Activité à caractère agro-industriel (agroalimentaire)
- Artisanat, tissage de tapis, petit commerce
Les indépendants vivent du commerce
Gouvernement     Démocratique - Système de vote populaire et par collèges électoraux
Chef de l’Etat     Sa Sainteté le Dalaï-Lama
élections     élection du Parlement et du Gouvernement, tous les 5 ans
Siège du Gouvernement et du Parlement     Dharamsala, Nord de l’Inde
Revenus du Gouvernement     Contributions annuelles volontaires, dons, revenus commerciaux
Publications gouvernementales     Shéol, Tibet Libre (tibétain), Tibetan Bulletin, (anglais, hindi, chinois), News Tibet (anglais), Actualités Tibétaines (français)
Drapeau national     Le Drapeau traditionnel tibétain : une montagne, 2 lions des neiges, un soleil aux rayons rouges et bleus
Usage illégal au Tibet
Religion     Bouddhisme tibétain Quelques Bönpo, musulmans et chrétiens (très minoritaires)
Alphabétisation     60% (Grâce à la scolarisation des enfants de réfugiés tibétains, soutenue par le Gouvernement tibétain en exil et les ONG)
Statut légal     Apatrides
Un faible pourcentage de Tibétains a été naturalisé et possède un passeport étranger. La plupart ont juste un certificat d’immatriculation indien.

TANT QUE L'ON PARLERA DU TIBET - LE TIBET VIVRA
Depuis que la Chine communiste occupe le Tibet, ils ont imposé de graves mesures répressives visant à éliminer le concept de démocratie. Avec l'afflux de transfert de population chinoise au Tibet, le sort du Tibet devient critique .
Ainsi, la question du Tibet doit se résoudre rapidement. Sinon, même si la pression internationale sur la Chine résout la question du Tibet ,dans les 10 ou 15 prochaines années, l'identité profonde du Tibet pourrait être au risque
de l'extermination, dit Shri Arun Kumar.
La Chine lève l'interdiction (de 17 ans) sur le Dalaïa-lama au Tibet.
Les autorités Chinoises ont levé l'interdiction (introduite en 1996)  sur les moines tibétains d'afficher des photographies du Dalaï-lama dans un monastère **  de premier plan ,un groupe des droits a déclaré dernièrement, un changement de politique inattendu qui pourrait apaiser les tensions dans la région agitée.
** Le monastère de Gaden dans la capitale tibétaine LHASSA  est l'établissement religieux historiquement le plus important au Tibet

Nous devons condamner la répression de la Chine et soutenir les tibétains de leur droit à l'autodétermination et libre de déterminer leur propre AVENIR . 
" message d'amour"


FREE  TIBET


Cathy et Jean-Claude sont membres sympathisants pour
La défense du peuple tibétain et de sa culture


Suite à mon voyage-trekk en 2001 - Himalaya ,Inde du nord et Népal : J'ai rencontré à Katmandu Buchung Sherap, directeur principal de l'école "Namgyal middle School". Ayant eu lui aussi un parrain français, et très reconnaissant envers lui , il affirme surtout que sans lui, il n'aurait pas pu bénéficier de cette éducation : licence ES Humanité et Sciences Sociales = éternel reconnaissance.
Aussi, il me propose le parrainage de la petite DOLMA (10 ans) .   Après avoir écouté son parcours au Tibet,  bouleversé, j'ai signé...
J'étais béni et je rapportais à Cathy dans ma besace, son voeu exaucé, pour elle certainement le plus beau présent : le parrainage de Dolma "petite fleur du Tibet". 
                                                                                            Maintenant tu voles de tes propres ailes   - longue vie à toi petite fleur du Tibet -   Tashi-delek
                                                                                                                                                                                                                                                                                                                jeanclaude









" Marche comme ton cœur te mène et selon le regard de tes yeux."


Alexandra David-Néel


Note d'Alexandra David-Néel sur le Tibet :

On remarquera que dans cette nouvelle édition, j'ai écrit Tibet au lieu de Thibet.
J'avais employé cette dernière orthographe afin de ne pas causer d'embarras aux lecteurs qui allaient la trouver dans la plupart des auteurs de cette époque. Depuis lors, l'orthographe Tibet sans h a prévalu, c'est pourquoi je l'emploie dans cette nouvelle édition.

Toutefois, ni Tibet, ni Thibet ne sont le nom que les indigènes donnent à leur pays. Ils appellent celui-ci BOD YUL ( prononcé Peu Youl) et eux-mêmes se dénomment PEU PA.

Poétiquement, le pays est appelé KKANG YUL - pays des Neiges - bien qu'il neige peu au Tibet, et que les neiges perpétuelles ne se rencontrent qu'au-dessus de 6.000m. d'altitude.
Retour haut de page
Administration

Webdesign © Poudre d'Ange - Photos et textes © Empire de Mistral - Tous droits réservés - Reproduction interdite